Articles

Affichage des articles du novembre, 2010

27 novembre 2010 – PLOERMEL 27 de noviembre de 2010 – PLOERMEL 27 November 2010 – PLOERMEL

Image
En la Chapelle de la Maison Mère de Ploërmel, en ce jour, Jean-Marie de la Mennais nous bénit : "Je prie Dieu de ratifier la bénédiction paternelle que je vous donne comme gage de ma tendre et de ma plus cordiale affection." "Après Dieu et la Bienheureuse Vierge Marie, ajoute-t-il en conclusion, ma pensée la plus chère est pour vous." Tout au long de cette année quelle sera notre réponse?

Aujourd'hui, ensemble, nous lui disons avec affection : "Notre pensée la plus chère est pour vous, cher père Jean-Marie de la Mennais. Nous recevons vos paroles et vos conseils avec humilité et grande joie. Nous voulons y répondre dès aujourd'hui. A votre appel, nous sèmerons beaucoup ces grains de sénevé du Royaume des Cieux que sont l'entraide entre frères et sœurs, le service mutuel pour la croissance de la communion fraternelle, l'amour des enfants et des jeunes, surtout des plus petits et des délaissés, l'annonce auprès d'eux de la Parole qui sau…

JEAN-MARIE DE LA MENNAIS

Image
Ce mois de novembre nous prépare à l'entrée officielle dans l'année JEAN-MARIE DE LA MENNAIS.
Pouvons-nous rester insensible devant l'appel de notre Père fondateur, juste avant sa mort, lorsqu'il écrivait à ses frères, reprenant les paroles de l'Apôtre : "Il est temps de vous réveiller de votre sommeil... Le Seigneur est proche".
Le Seigneur trouvera-t-il la foi sur la terre lorsqu'il viendra ? Sommes-nous endormis ? La routine et les soucis de la vie quotidienne ne nous ont-ils pas fait tomber dans la routine ?
Non. Nous nous lèverons. Nous irons par les chemins et nous sèmerons la Parole qui sauve et qui guérit. Nous croyons que cette graine trouvera de la bonne terre pour la faire fructifier.
Mais si personne ne sème la Parole, comment les fruits peuvent-ils advenir?
SEMONS BEAUCOUP.
This month of November prepares us for the official entry into the JEAN-MARIE DE LA MENNAIS YEAR.
Can we remain insensitive to the call of our Father Founder, just b…