Articles

Affichage des articles du janvier, 2014

LE PAPE AUX RELIGIEUX - EL PAPA A LOS RELIGIOSOS

Image
Devant les Supérieurs généraux réunis, le 29 novembre 2013, le Pape François a répondu avec liberté aux questions qui lui étaient posées. Voici quelques-unes de ses paroles : "Le charisme est créatif, il cherche toujours de nouveaux chemins. Mais le témoignage charismatique doit être réaliste et nous devons nous présenter comme des témoins pécheurs. Nous faisons tous des erreurs. Nous devons reconnaître notre faiblesse. Avouer que l'on est pécheur, cela fait du bien à tous." Le Pape a parlé de la formation des jeunes religieux : "Nous ne formons pas des administrateurs, des gestionnaires, mais des pères, des frères, des compagnons de route." Parlant de la vocation de "Frère", il a précisé que "ce n'est pas une vocation de deuxième catégorie, c'est une vocation différente". Il a évoqué, à ce propos l'existence d'un document qui est en phase de révision depuis longtemps auprès de la Congrégation des religieux : "il faudra …

DIEU EST LE DIEU DE LA VIE.- DIOS ES EL DIOS DE LA VIDA

Image
"Parmi les faibles, dont l’Église veut prendre soin avec prédilection, il y a … les enfants à naître, qui sont les plus sans défense et innocents de tous, auxquels on veut nier aujourd’hui la dignité humaine afin de pouvoir en faire ce que l’on veut, en leur retirant la vie et en promouvant des législations qui font que personne ne peut l’empêcher (n° 213.) Précisément parce qu’il s’agit d’une question qui regarde la cohérence interne de notre message sur la valeur de la personne humaine, on ne doit pas s’attendre à ce que l’Église change de position sur cette question. Je veux être tout à fait honnête à cet égard. Cette question n’est pas sujette à de prétendues réformes ou à des  “modernisations”. Ce n’est pas un progrès de prétendre résoudre les problèmes en éliminant une vie humaine (n° 214)" Ces textes sont du pape François dans "La Joie de l’Évangile". Ils expriment avec beaucoup de clarté comment l'Eglise est attachée à la vie en son commencement. Soyons…