Articles

Affichage des articles du mars, 2017

ILLUSIONS DANS L'ORAISON - ILLUSIONS IN THE MEDITATION - ILUSIONES EN LA MEDITACIÓN

Image
C’est encore le Père de Clorivière qui nous guide : Il est facile de se laisser tomber dans l’illusion lorsque l’on est dans le temps de la méditation ou de l’oraison, nous dit-il. Les illusions empêchent ce temps de dialogue avec le Seigneur de porter tous les fruits désirés. La première illusion est celle de croire qu’on fait oraison, alors qu’on ne la fait pas vraiment ou qu’on la fait mal. Par exemple, nous venons à l’oraison sans s’être préparé, par paresse, sans une forte intention de plaire à Dieu et de l’écouter. On se contente de sentiments vagues, plus préoccupés du temps qui ne passe pas vite, que d’utiliser ce temps pour écouter avec amour le Seigneur qui veut nous parler et qui nous aime. Par négligence, on laisse trop facilement entrer dans notre esprit les idées étrangères à l’oraison. On ne lutte pas avec fermeté et douceur, pour faire sortir les pensées qui nous préoccupent et qui ferment notre cœur à l’écoute de l’Esprit. Ou bien on se contente de belles pensées, sa…

NE JAMAIS ABANDONNER - NO ABANDONES NUNCA -

Image
Je souhaite de nouveau vous faire lire quelques conseils très importants du Père de Clorivière sur l’Oraison. Selon lui, « il n’y a personne qui ne puisse faire oraison ». Or, il arrive trop souvent que certains se laissent persuader qu’ils ne sont pas faits pour ce genre de prière, qu’ils s’ennuient trop pendant ce temps et qu’ils feraient mieux de l’utiliser de manière plus utile… Qui n’a pas eu cette tentation ? Voici donc ce que nous dit Pierre de Clorivière : « L’oraison dépend bien plus du cœur que de l’esprit ». « La meilleure oraison n’est pas celle où l’on réfléchir le plus, mais celle où l’on se pénètre des sentiments qu’on doit avoir pour bien vivre et pour bien aimer ». « Les raisonnements et la capacité naturelle à réfléchir nuisent souvent plus qu’ils ne servent l’oraison ». « L’esprit de Dieu ne veut pas que l’on agisse avec contrainte. Il aime la liberté et il permet à chacun de suivre son attrait particulier quand cet attrait est bon… » Alors, laissons-nous aimer par …

DIALOGUER AVEC DIEU

Image
Je continue de donner la parole au Père de Clorivière. Nous sommes au chapitre 13 de son livre Prière et Oraison. Il parle de l'Oraison mentale, ce que nous appelons aujourd'hui 'Oraison' en français, c'est-à-dire, un dialogue personnel avec Dieu. Voilà ce qu'il en dit : "Les saints et les maîtres de la vie spirituelle ont tous fait grand cas de l'oraison mentale... Elle aide à dominer les passions, à vaincre les tentations de l'esprit du mal, à démasquer ses illusions et ses pièges. Elle apprend à se maîtriser et à marcher sur le chemin que nous trace l'Evangile. Les saints savaient combien ce moyen a de force et d'efficacité. L'oraison était pour eux une école où l'Esprit-Saint leur servait de maître... Elle était pour eux un temps de bonheur où, loin des créatures, ils s'entretenaient avec l'Epoux de leurs âmes, un lieu mystérieux où le grand Roi leur découvrait ses plus profonds secrets". Il ajoutait dans une lettre…

METTRE LA PAROLE EN PRATIQUE - TO PUT THE WORD INTO PRACTICE - PONER EN PRÁCTICA LA PALABRA

Image
Quels fruits retirons-nous de l’oraison quotidienne, de la méditation de la Parole de Dieu ? C’est la question que se pose Clorivière. Nous continuons de le suivre. L’un des fruits est celui de l’oraison elle-même. Elle devient plus facile, nous dit-il, après y avoir été fidèle « pendant quelque temps ». On arrive plus facilement à chasser les images qu’on ne parvenait pas à évacuer de notre imagination. On entre dans le recueillement plus paisiblement. Le cœur « qui commence à goûter Dieu, se porte de lui-même vers Dieu, comme vers le centre unique de son bonheur ». Celui qui prie ainsi éprouve davantage d’attrait pour le Christ qu’il aime à regarder, à écouter, à prier, à contempler grâce à la lecture priante de l'Évangile. Une certaine douceur entre dans le cœur et apporte la paix. Reste à présent à entraîner la volonté afin que le goût de Dieu touche également d’autres moments de la journée, et que le souvenir de cette Parole méditée revienne de temps en temps à la mémoire du…