Articles

Affichage des articles du mars, 2016

JESUS EST VIVANT ! - ¡ JESÚS VIVE ! - JESUS IS ALIVE !

Image
La Résurrection de Jésus est la victoire de la Miséricorde sur la haine, du pardon sur le désir de vengeance, de la vie sur la mort. Au cœur de sa souffrance, Jésus pardonnait, il aimait, il s’offrait : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ». Une parole de pardon pour ses bourreaux, voilà le cadeau offert par celui que l’on persécute et que l’on tue. La révolution apportée par Jésus, c’est celle de l’amour. Les si nombreuses violences dont la presse nous parle tous les jours, sur tous les Continents, ne peuvent pas éteindre notre espérance, grâce à Jésus. Nous avons mis en Lui notre foi. Croire en Jésus, c’est le suivre dans l’amour qui va jusqu’au bout, jusqu’à mourir par amour. Croire en Jésus, c’est faire le pas du pardon, c’est vouloir aimer, toujours ! Le chrétien ne supporte pas l’injustice, mais il la combat par l’amour. Même l’injuste, il l’aime ! Il croit qu’il peut changer ; il ne désespère pas de lui. Il agit comme Jésus. C’est cela croire en Jésus. En ce…

CONTEMPLEZ LE CHRIST CRUCIFIE - CONTEMPLAD A CRISTO CRUCIFICADO

Image
Contemplez. C’est le titre d’un document de la Congrégation pour les religieux à Rome à la fin de la récente année sur la Vie consacrée. En ce temps où nous entrons dans la semaine de la Passion, me revient en mémoire un texte lu dans ce document : « Le terme contemplation se retrouve une seule fois dans le Nouveau Testament. Le seul texte qui recourt à la terminologie de la contemplation fait référence au regard et au cœur humain fixés sur Jésus-Christ crucifié… Le moment qui suit immédiatement la mort de Jésus est figé par l’exclamation du centurion qui, sous la croix, proclame : Celui-ci était réellement un homme juste (Lc 23, 47). Luc note : Toute la foule des gens qui s’étaient rassemblés pour ce spectacle (grec : theoría ; latin : spectaculum) observant ce qui se passait, s’en retournaient en se frappant la poitrine (Lc 23, 48). L’acte de voir et le geste de se frapper la poitrine indiquent une profonde unité de la personne, unité qui se crée mystérieusement devant le Christ. Le…