JEAN-MARIE DE LA MENNAIS

PRIER PAR L'INTERCESSION DE JEAN-MARIE DE LA MENNAIS



Le 15 décembre 1966 le Pape Paul VI proclamait le décret attestant l'héroïcité des vertus de Jean-Marie de la Mennais. Depuis cette époque, frères, laïcs et jeunes prient pour que le Seigneur nous accorde une faveur par son intercession afin que l'Eglise puisse le déclarer Bienheureux.

Depuis plusieurs mois, le Frère Delfín Lopez, chargé par les Frères d'examiner, auprès de la Congrégation romaine pour la cause des saints, toutes les faveurs obtenues par l'intercession de notre fondateur, examine avec l'aide de médecins le cas de la guérison d'un enfant argentin nommé Enzo Carollo. Frère Delfín a présenté cette faveur dans le numéro 22 de la Neuvaine mennaisienne.

Nous avons eu, dans le passé, quelques faveurs qui ont été étudiées de la même façon. C'est la première fois que nous parvenons à l'étape du « procès diocésain », étape qui précède normalement la présentation au Saint-Siège.

Frère Delfín est actuellement à Buenos Aires pour organiser ce procès. Celui-ci s'ouvrira officiellement le 13 novembre 2009. La première audience aura lieu le lundi 16 novembre. L'objectif de ce procès est de vérifier que cette guérison a été obtenue par l'intercession de Jean-Marie de la Mennais et qu'elle est inexplicable, complète et durable. Il ne portera pas de jugement. Cependant les conclusions qu'il en tirera seront déterminantes pour savoir si le cas peut être ou non présenté à Rome, à la Congrégation pour la cause des saints. Là commencera alors le Procès apostolique qui examinera le cas dans deux domaines : le domaine scientifique pour démontrer que la guérison fut inexplicable du point de vue de la médecine, le domaine théologique, pour déterminer que la guérison a été obtenue par l'intercession de Jean-Marie de la Mennais. Si ce Procès est favorable, il reviendra ensuite au Pape de déclarer Bienheureux notre fondateur.

Nous nous réjouissons de la bonne santé retrouvée pour Enzo qui a actuellement 9 ans et qui grandit comme tous les enfants de son âge, entouré avec amour par sa famille, travaillant normalement, plein de vie et de bonheur. Lui-même, sa famille, les nombreux amis et les frères du collège Cardenal Copello de Buenos Aires, chantent leur reconnaissance au Seigneur, pour la guérison d'Enzo qu'ils ont demandé avec insistance dans leur prière par l'intercession de notre fondateur.

A présent donc, unissons-nous dans la prière. Demandons au Seigneur qu'il permette à notre Eglise de proclamer que la guérison d'Enzo a été obtenue par l'intercession de Jean-Marie de la Mennais.

Pendant la neuvaine qui va se tenir du 18 au 26 novembre, accompagnons de notre prière l'étape importante qui se vit actuellement dans le diocèse de Buenos Aires, et soutenons ainsi la mission du Frère Delfín. Nous attendrons avec confiance le résultat de ce procès. Quelque soit son issue, nous savons que tout concours au bien de ceux qui cherchent Dieu.

Pendant ces jours, nous dirons avec encore plus de ferveur ces mots : « Seigneur Jésus, glorifie ton serviteur Jean-Marie de la Mennais ».



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

NOTRE NOUVELLE ÉCOLE AU SUD-SOUDAN - OUR NEW SCHOOL IN SOUTH SUDAN - NUESTRA NUEVA ESCUELA EN SUDÁN DEL SUR

DIOS LLAMA A CADA UNO - DIEU APPELLE CHACUN - THE LORD CALLS EVERYONE.

ALLER VERS LES PAUVRES - VAMOS A LOS POBRES