Frères d’Haïti - Essai de bilan – Jeudi 14 janvier - 2h pm - HAITI - HAITI - HAITI - HAITI

Je dois partir ce matin en Polynésie. J'y serai jusqu'au 5 février, date de mon retour à Rome. Je reste en lien, bien sûr, et je m'efforcerai dans la mesure du possible de transmettre les nouvelles importantes en provenance d'Haïti.

Je remercie de tout cœur tous ceux et toutes celles qui ont exprimé leur sympathie à travers les commentaires à la fin de chaque article du Blog ou par e-mail. Je ne peux répondre directement. Mais je souhaite leur dire toute mon amitié fraternelle, et je les remercie pour leur soutien et leur prière.


Voici quelques informations concernant les Frères de l'Instruction chrétienne en Haïti, que je viens de recevoir du Frère Charles Coutard.
Maison provinciale : la maison provinciale s'est complètement écroulée. Quatre Frères étaient présents. Trois se trouvaient au troisième étage sur la terrasse. Ils ont été projetés à terre. Fr. Joseph Bergot a reçu en plus une poutre : il est mort mercredi malgré son hospitalisation au Canapé-Vert. Fr. Rancourt a des douleurs très importantes aux jambes et au dos, peut-être des fractures. Fr. Fernand Doyon est presque indemne : une petite blessure au front. Fr. Rancourt et Fr. Fernand, tous deux Canadiens, sont maintenant à leur ambassade en attente d'être rapatriés dans leur pays. Fr. Dominique Baron se trouvait au rez-de-chaussée, de retour de son travail : la maison s'est écroulée sur lui ; il est toujours sous les décombres, probablement décédé.
Noviciat : aucune victime, mais les murs du noviciat ont de grosses lézardes. Fr. Simon, maître des novices, cherche à les transférer ailleurs.
Juvénat : aucune victime. Les murs ont été lézardés. Le bâtiment du grand juvénat paraît très fragilisé et pourrait s'écrouler. Le Juvénat accueille plus de 2000 sans-abri sur son terrain.
École de Pétionville : ne semble pas avoir beaucoup souffert.
École Jean-Marie Guilloux : complètement écroulée.
Saint-Louis-de-Gonzague – rue du Centre : pas de victimes. Le bâtiment de la Procure et le bâtiment de la rue du centre sont écroulés. La résidence est très fragilisée. Je ne sais pas pour la chapelle et la bibliothèque haïtienne.
Saint-Louis-de-Gonzague – Delmas : pas de victimes. La résidence des Frères s'est écroulée. Dans les bâtiments des classes, portes, fenêtres et murs sont tombés. La structure pourrait avoir résisté. Nombreuses lézardes dans les autres bâtiments. Les terrains de l'école ont accueilli des milliers de sans-abris.
La Vallée : « A La Vallée, plusieurs petites maisons sont endommagées; elles n'étaient pas très solides. Aucun mort, ni de blessés graves. Notre communauté est fissurée par endroits. Nous accueillons sur notre cour une centaine de personnes tous les soirs. » (Fr. Lamy Dessalines)
Jacmel : pas de victimes. La résidence des Frères est écroulée. Les Frères logent dans les classes.
Les autres communautés et écoles n'ont pas subi de dégâts et ne déplorent aucune victime : Saint-Marc – Le Cap – Ouanaminthe – Les Cayes


Nouvelles très partielles d'autres communautés

Archevêché : l'archevêque, Mgr Miot est décédé ainsi que Mgr Benoit
Séminaires : les deux locaux du Grand Séminaire (Turgeau et Cazeau) sont écroulés. Très nombreuses victimes parmi les séminaristes.
Les églises de la ville sont écroulées : Cathédrale, Ste-Anne, Sacré-Cœur, St-Louis roi de France.
Filles de Marie : les bâtiments du Bel-Air. Nombreuses victimes parmi les Sœurs.
Filles de la Sagesse : l'école du Sacré-Cœur s'est écroulée. Sr Jeannine est décédée
Frères du Sacré-Cœur : le Canado et le collège St-Jean sont écroulés. Je ne sais pas pour les Frères
Père Oblats : la maison provinciale et le scolasticat sont écroulés. Probablement quelques victimes
Sœurs de Ste-Hyacinthe : l'école qui est auprès de La Mennais s'est écroulée ; la maison provinciale (et de retraite) est coupée en deux morceaux.
Sœurs de St-Joseph de Cluny : Ste-Rose serait complètement écroulé. Pas de nouvelles concernant les Sœurs.



 Estoy viajando esta misma mañana hacia la Polinesia. Estaré allá hasta el día 5 de febrero, fecha de mi regreso a Roma. Seguramente me mantendré en contacto y me esforzaré, en la medida de lo posible, por seguir transmitiendo las noticias importantes que nos llegan de Haití. Agradezco de todo corazón a todas/os los que han expresado su simpatía a través de sus comentarios al final de cada artículo del Blog o por e-mail. No puedo responder a cada uno. Pero deseo expresaros mi total y fraterna amistad y agradeceros vuestro apoyo y oración.

Éstas son algunas informaciones que se refieren a los Hermanos de la Instrucción Cristiana en Haití, que acabo de recibir del Hno. Charles Coutard.
Casa provincial : la casa provincial se ha derrumbado totalmente. Cuatro Hermanos estaban allí. Tres se encontraban en el tercer piso en la terraza. Cayeron al suelo. Al Hno. Joseph Bergot le cayó encima, además, una viga: murió el miércoles, a pesar de que estuvo hospitalizado en el Canapé-Vert. El Hno. Rancourt tiene grandes dolores en las piernas y en la espalda, a causa quizás de las fracturas. El Hno. Fernand Doyon salió casi indemne : sólo una pequeña herida en la frente. El Hno. Rancourt y el Hno. Fernand, ambos canadienses, están ahora en su embajada a la espera de ser repatriados a su país. El Hno. Dominique Baron se encontraba en la planta baja, al volver de su trabajo : la casa se ha desplomado sobre él; está todavía bajo los escombros, probablemente muerto.
Noviciado : Ninguna víctima, pero las paredes del noviciado tienen grandes grietas. El Hno. Simon, Maestro de Novicios, busca trasladarles a otra parte.
Juniorado : Ninguna víctima. Las paredes están también agrietadas. El edificio del gran juniorado parece debilitado y podría hundirse. El Juniorado acoge estos días a más de 2000 refugiados (personas que han perdido sus casas) en su terreno.
Colegio de Petionville : parece que no ha sufrido mucho.
Colegio Jean-Marie Guilloux : Totalmente destruido.
Saint-Louis-de-Gonzague – rue du Centre : No hay víctimas. El edificio de la Procuraduría y el de la Rue du Centre están hundidos. La residencia ha quedado muy debilitada. No sé cómo han quedado la capilla y la biblioteca haitiana.
Saint-Louis-de-Gonzague – Delmas : No hay víctimas. La residencia de los Hermanos está derrumbada. En los edificios de las clases, se han caído las puertas, las ventanas y las paredes. Su estructura puede haber resistido.
En los demás edificios hay numerosas grietas. En los terrenos del Colegio están alojadas miles de personas que se han quedado sin casa.
La Vallée : " En La Vallée, unas casas pequeñas han sido dañadas ; no eran muy sólidas. Ningún muerto ni heridos graves. Nuestra comunidad ha quedado agrietada por varios sitios. En nuestro patio alojamos a un centenar de personas todas las noches. " ( Hno. Lamy Dessalines )
Jacmel : No hay víctimas. La residencia de los Hermanos está derrumbada. Los Hermanos se alojan en las clases.
Las demás comunidades y colegios no han sufrido daños y no tienen que lamentar víctimas : Saint-Marc – Le Cap – Ouanaminthe – Les Cayes.

Noticias parciales de otras comunidades
Arzobispado : el Arzobispo, Mons. Miot, ha fallecido, así como Mons. Benoit.
Seminarios : los dos locales del Gran Seminario (Turgeau y Cazeau) están derrumbados. Numerosas víctimas entre los seminaristas.
Las iglesias de la ciudad están destruidas : la Catedral, Ste-Anne, Sacré-Coeur, St-Louis roi de France.
Hijas de María : los edificios del Bel-Air. Numerosas víctimas entre las Hermanas.
Hijas de la Sabiduría : el colegio del Sacré-Coeur está derrumbado. La Hermana Jeannine ha muerto.
Hermanos del Sagrado Corazón : el Canado y el colegio St-Jean están destruidos. No tengo noticias de los Hermanos.
Padres Oblatos : la casa provincial y el escolasticado están hundidos. Probablemente habrá algunas víctimas.
Hermanas de Santa Jacinta : el Colegio que está junto a La Mennais está derrumbado ; la casa provincial ( y de Hnas mayores ) se ha partido en dos partes.
Hermanas de San José de Cluny : Ste-Rose está totalmente destruida. No tenemos noticias de las Hermanas.



I have to leave this morning for Polynesia. I shall be there until 5th February, the date of my return to Rome. Certainly, I shall remain connected, and I will try as much as possible to transmit to you the important news from Haiti.

I hank with all my heart all those who have expressed their sympathy by means of comments at the end of each article on the Blog or by e-mail. I cannot answer directly. But I wish to convey to them my fraternal wishes and thank them for their support and their prayers.
Here are some pieces of information concerning the Brothers of Christian Instruction in Haiti that I have just received from Brother Charles Coutard.
Provincial House : the Provincial house collapsed completely. Four Brothers were present. Three were on the terrace of the 3rd story. They were projected to the ground. Bro. Joseph Bergot was hit by a beam : he died on Wednesday despite his being hospitalised in Canapé-Vert. Bro. Rancourt has much pain in the legs and back, perhaps he sustained fractures. Bro. Fernand Doyon is almost uninjured  : a small wound on the face. Bro. Rancourt and Bro. Fernand, both of them Canadians, are now at their Embassy waiting for repatriation to their country. Bro. Dominique Baron was on the ground floor, shortly after his return from his work: the house collapsed over him; he is still under the debris, probably dead.
Novitiate : no victim, but the walls of the Novitiate have big cracks. Bro. Simon, the Master of Novices, is looking for another place for them.
Juniorate : no victim, the walls are cracked. The building of the big Juniorate appears very fragile and could easily collapse. The Juniorate compound receives over 2000 people who have been left homeless.
School of Pétionville : does not seem to have suffered much.
School Jean-Marie Guilloux : collapsed completely.
Saint-Louis-de-Gonzague – Rue du Centre : no victims. The building of the Procure and the building of Rue du Centre collapsed. The residence is very weakened. I do not know about the Chapel and the Haitian Library.
Saint-Louis-de-Gonzague – Delmas : no victims. The Brothers’ residence collapsed. Inside the class building, doors, windows and walls fell. The structure may have resisted. Many cracks in other buildings. The school grounds open to thousands of homeless people.
La Vallée : « At La Vallée, several small houses were damaged; they were not very solid. No death, no serious injuries. Our community residence is cracked in some places. We receive on our compound about a hundred persons every evening. » (Bro. Lamy Dessalines)
Jacmel : no victims. The Brothers’ residence collapsed. The Brothers sleep in class-rooms.
The other communities and schools suffered no damages and deplore no victim : Saint-Marc – La Cap – Ouanaminthe – Les Cayes


 Very partial news from other communities


Archbishopric : the Archbishop, Mgr Miot is dead as well as Mgr Benoit
Seminaries : the two sites of the Major Seminary (Turgeau and Cazeau) collapsed. Very many victims among the Seminarians.
The churches in the town collapsed : the Cathedral, St-Anne, Sacred-Heart, and St-Louis king of France.
Daughters of Mary: the buildings of Bel-Air. Many victims among the Sisters.
Daughters of Wisdom : the school of the Sacred Heart collapsed. Sr. Jeannine died.
Brothers of the Sacred heart: the Canado and the college of St-Jean collapsed. I do not know anything about the Brothers.
Oblate Fathers : the Provincial house and the Scholasticate collapsed. Probably there are some victims.
Sisters of St-Hyacinthe :the school near La Mennais collapsed; the Provincial (and retreat) house was cut in two pieces.
Sisters of St-Joseph of Cluny : St-Rose may have collapsed completely. No news about the Sisters.


Commentaires

  1. Je suis très attristé suite à l'annonce du décès de Joseph Bergot l'un de mes meilleurs amis durant nos études communes.Nous étions très proches l'un de l'autre aux postulat,noviciat et scolasticat; il était trés bon et généreux.Je pense à sa famille et à la Congrégation qui perd un frère de grande qualité et un vrai missionnaire. Henri qui pense à toi

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour les informations.
    Je suis en lien,par la pensée et la prière avec les frères,leurs familles et le peuple Haitien.
    Nous savons que Yves,mon frère,est vivant. Que le Seigneur entende le cri de tous ceux qui sont dans la détresse et leur vienne en aide!
    Julienne Langelier-Allain.

    RépondreSupprimer
  3. Merci au frere Charles d'avoir transmis ces nouvelles. Je prie très fort pour vous tous. C'est dur d'entendre la disparition des freres Joseph et Dominique. Je les avais connu pendant mon sejour à Delmas en 98 puis pendant deux autres passages chez eux. Je garde le souvenir de deux frères très accueillants, droles et attentifs, à l'image de leurs autres frères. Merci au Seigneur de nous les avoir donné. Bon courage a tous ceux qui restent pour (re)construire.
    Francois de Dortan qui pense beaucoup a vous.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce bilan.
    Je suis peiné par la mort présumée du frère Dominique Baron, avec qui j'ai passé de bons moments au Cap-Haitien, lors de mon volontariat en 1999-2001.
    Avez vous des nouvelles des frères Jean Cariou, frère Eval, frère Milo, et des autres frères dont le nom m'échappe mais qui étaient au cap en 2000.
    Amitiés à tous les FIC d'Haiti,
    Jean Seys, Nice, France
    cj.seys**AROBASE**free.fr

    RépondreSupprimer
  5. merci pour les informations que tu nous transmets. nous sommes touchés par ce qui arrive à nos frères et à ce pays. Dans notre chapelle une carte d'Haïti et une veilleuse nous permet de penser à eux lors de notre prière et lors des passages des frères qui viennent prier dans la journée.
    Fr Louis Béthanie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

NOTRE NOUVELLE ÉCOLE AU SUD-SOUDAN - OUR NEW SCHOOL IN SOUTH SUDAN - NUESTRA NUEVA ESCUELA EN SUDÁN DEL SUR

DIOS LLAMA A CADA UNO - DIEU APPELLE CHACUN - THE LORD CALLS EVERYONE.

ALLER VERS LES PAUVRES - VAMOS A LOS POBRES